Difficile de s’y retrouver tellement l’offre est diversifiée et les conseils précis assez rare …. Nous allons donc essayer de vous donner quelques conseils avant l’achat d’un djembé !

Le Bois :

Il existe énormément d’essence de bois pouvant servir à la fabrication d’un djembé. Les meilleurs essences de bois, pour des djembés de qualité normale à grande qualité, sont : le linké (lenke), le bois de balafon (il en existe beaucoup d’appellation), l’iroko. Pour les plus connues ! Il est toujours bon de demander la nature du bois avant tout achat, même si la plupart des vendeurs (je pense surtout aux particuliers) ne sauront pas vous répondre. Inspecter le pied du djembé afin de repérer la présence ou non de fissures dans le bois. Attention une fissure légère peut se réparer ! au dessus de plusieurs mm la fissure sera trop importante. Essayer aussi de regarder si il y a des fissures sur le haut de l’instrument.

La taille :

La taille du djembé est importante. Dans tous les cas optez pour des djembés de taille normale (environ 60 cm), sauf si il est destiné à un enfant bien sur …. Une trop petite taille vous handicapera pour votre évolution et ne sert pas à grand chose dans tous les cas ! Oubliez :  » débutant = petit djembé  » c’est parfaitement faux !

La forme :

Dirigez vous vers des formes relativement « harmonieuse » : environ 60 cm de haut pour un diamètre de 35 cm environ (ces mesures peuvent varier à plusieurs cm selon les envies et les préférences de jeux). Le pied et le haut du djembé auront sensiblement la même taille (la aussi on peut avoir des différences de 5 à 10 cm en plus pour le pied ou pour le haut du djembé). Les formes qui sortent de ces dimensions de manière extrême ne sont pas à choisir en priorité.

La peau :

L’épaisseur de la peau n’a pas vraiment d’importance, surtout que vous risquez de la changer régulièrement. Vérifier surtout l’état de la peau pour ne pas avoir à effectuer ce changement trop tôt. Les fentes qui traversent complètement la peau = peau à changer. Vérifier bien les bords du djembés ou l’on trouve souvent des craquelures ou des entailles dans la peau. Certaines peaux présentent des cicatrices mais ne sont pas pour autant signes de future déchirure. Mais pas d’inquiétude une peau, ça se change !

Le montage du djembé :

Vérifier l’état du cordage et son diamètre (5 mm est un bon diamètre qui tiendra la tension). Vérifier si le djembé est déjà rempli de nœuds de tension sur tout le haut de l’instrument, auquel cas vous n’aurez plus beaucoup de marge de tension, c’est en plus un signe que la peau est la depuis bien longtemps …. Vérifier aussi les cercles, qu’ils soient restés droit (à peu prés) malgré la tension est un signe de bon montage.

Enfin faites vous plaisir ! le djembé est un instrument de musique, l’esthétique est aussi un critère de choix (mais très personnel). N’oubliez pas qu’un djembé avec une très bonne essence de bois mais mal monté avec une peau fissurée et du cordage prèt à lacher à la moindre tension, reste un bon choix car tout peut se changer sauf le bois !

A vos carte bleues 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *